Mental Golf

Malgré la technicité de nos clubs, de nos vêtements et accessoires, notre niveau de jeu peut vriller dans les moments les plus difficiles. Même en entraînant son swing régulièrement. Le mental au golf est là pour nous rappeler qu’il existe et se travaille et ce, malgré l’acquisition des derniers clubs de golf les plus performants, la montre connectée indiquant les calories, les distances de coups et l’heure accessoirement !

Avec tout ça il arrive souvent qu’avant même le départ d’une compétition nous soyons complètement déboussolés. Mais par quoi ?

C’est là qu’intervient le mental au golf.  

Nous allons faire le constat que nous rencontrons tous et vous donner des solutions à appliquer en 10 étapes.

Tout d’abord, à l’approche d’un parcours à enjeu, nous entendons des choses, de nos collègues, d’amis golfeurs, regards des autres, possible distanciation sociale liée aux vêtements, aux sacs de golf … Notre cerveau enregistre toutes ces informations et les interprète automatiquement. Ces interprétations émotionnelles nous font « avoir peur ». Plus nous rendons la partie importante, plus notre tête se met en pression. Toutes ces nocivités mentales nous fragilisent à l’approche du départ.

 Pression de se décevoir, de s’être entraîné pour rien,… 

Le mental au golf en 10 étapes:

1- Donc, il est tout de même nécessaire de s’entraîner, de façon assidue, en revanche, sans se mettre la pression. Ne pas se laisser submerger par les éléments nocifs. 

Il est important de se connaitre: Reconnaître, connaitre ses qualités et ses défauts, se préparer mentalement. 

Avant une partie, il faut être en mesure de capter rapidement les signaux qui trahissent notre peur. 

2- Plus le joueur de golf se connait, mets des mots sur son état, ses coups, plus il s’adapte efficacement.

3- Le practice peut s’avérer être un élément nocif pour la préparation mental, donc à éviter à l’approche d’une compétition. Préférez plutôt une bonne préparation mentale.

4- L’encrage au sol: Bien ressentir notre encrage avec le sol est primordial au golf. Un exercice consiste à fermer les yeux tout en inspirant profondément. Ressentir la connexion avec le sol.

5- Le cerveau doit être conditionné Golf, se focalisé sur son jeu sans se mettre de pression. 

6- La tête doit absolument restée face à la balle, les yeux rivés sur la balle.

7- La bonne attitude face à la balle quelque soit le coup et le club. Soyez positif !

8- Créer des automatismes, des routines de vie, avant d’aborder une compétition. Des routines propres à chacun. Par exemple, arriver 30 minutes avant son départ, boire un café, se chauffer musculairement, mentalement,… Tout comme nous avons des routines avant de taper le coup de golf. La routine nous sert de bouclier, permet de rester concentré, focalisé sur l’action qui va en découler.

9- Etre dans son jeu. Ne rien lâcher, quand on est dans une journée négative, il nous arrive d’être complètement perdu et de se raccrocher à son swing. Avant de vous concentrer sur votre swing, prenez conscience de vos pensées. Il est évident qu’en pensant négatif, vous jouerez mal. 

10- La préparation physique. L’entretien physique régulier contribue à renforcer notre mental. Notre bien être, notre connaissance de soi. Au delà de l’aspect physique que le sport nous apporte, on peut réaliser tous les bénéfices du mental. Le physique et le mental sont deux paramètres liés.

Pour conclure, le mental au golf est un muscle qui se travaille, se développe et s’entretient. Vous pouvez vous faire accompagner par des professionnels. La construction de votre mental au golf vous permettra d’obtenir beaucoup de bénéfices dans votre vie professionnelle et personnelle. 

Plusieurs attitudes mentales positives sont à adopter afin de mieux se connaitre pour maîtriser ses émotions et affronter le golf et la vie en toute sérénité.

Vous pouvez aussi vous renseigner sur mentalgagnant