L’histoire de la Biarritz Cup

Alors que la Biarritz Cup ne s’est pas déroulée en cette année 2020, pandémie du Corona virus oblige, dans cet article nous allons parcourir l’histoire de la Biarritz Cup

Historique de la Biarritz Cup

Fondée en 1898 par des membres très britanniques du Golf de Biarritz, la Biarritz Cup est l’épreuve la plus ancienne et la plus prestigieuse du continent. Grand prix Fédéral, à forte participation nationale et internationale, cette évènement est une compétition de type professionnel dans sa forme: elle se dispute sur 4 tours pendant 4 jours soit 72 trous, cuts et play-off quasi journaliers.

Esprit sportif et ambiance conviviale. Voilà quelques ingrédients qui en font son succès. La Biarritz Cup rythme ainsi chaque année notre saison de compétition et elle est devenue, la compétition incontestable d’une grande partie de golfeurs qui apprécient cette ambiance de vacances et de festivités, ce qui n’empêche pas le sérieux, la concentration et l’honneur d’aller jusqu’au bout de l’épreuve, car gagner la la coupe est une consécration pour tous joueurs de toutes séries.

La célébration en 1998 du centenaire de la Biarritz Cup a marqué une étape importante pour tout le golf aquitain. Cette même édition de 1998 sera marquée par la dimension exceptionnelle donnée aux festivités avec la cérémonie d’ouverture et l’inauguration d’une stèle commémorative du centenaire, grande soirée de gala du centenaire au Casino de Biarritz et une remise des prix exceptionnelle. 

L’ Aquitaine peut se flatter d’avoir trois des plus anciens golfs de France, sinon d’Europe Continentale. La ville de Biarritz et l’association sportive du golf de Biarritz a œuvré pour que cette commémoration est été connue et reconnue de tous les golfeurs.

Notre région du Pays Basque a été le berceau du golf pour la France. Il est nécessaire que tous les golfeurs le sachent et qu’ils soient nombreux à venir disputer cette prestigieuse épreuve de la Biarritz Cup.

La Biarritz Cup pour qui ?

La Biarritz Cup, c’est vous !

Vous le golfeur qui caressez chaque année l’ambition de figurer au palmarès. 

Vous, le public, toujours plus nombreux, plus attentif, plus passionné, qui créez cette ambiance si particulière et qui faites d’une simple compétition, une épreuve redoutée et recherchée à la fois.

Comment certains peuvent ils encore penser qu’elle est une banale promenade dans un pré verdoyant situé au bord de mer, dans une ville quelconque du Sud-Ouest de la France ?

Ceux qui connaissent, commencent au contraire à parler de la magie de la Biarritz Cup. Une magie qui s’est renforcée au fil des années grâce à tous les champions qui ont brandi la coupe, applaudis par ces générations successives de public, sous le ciel de Biarritz. Un édifice élevé pierre à pierre par des milliers de golfeurs qui ont cru, quelques heures, ou quelques jours, qu’ils pouvaient être l’un de ces champions… mais qui n’ont pas su répondre à l’attente des spectateurs, exigeant toujours les meilleurs coups et les émotions les plus fortes.

Pourquoi la Biarritz Cup se déroule à Biarritz?

Au moyen-Age, Biarritz, qui s’écrit alors Beariz, est un petit port dont les pêcheurs sont renommés pour leur habilité à harponner les baleines. Tout change avec la vogue des bains de mer. L’une des toutes premières conquêtes célèbres de Biarritz est Victor Hugo, venu là en 1843. Charmé, il redoute immédiatement que Biarritz devienne à la mode ». En effet, onze ans plus tard, la comtesse de Montijo s’y installe en grande pompe après son mariage avec Napoléon III, qui fait construire une résidence d’été pour son épouse, la Villa Eugénie. Dans son sillage, de nombreuses têtes couronnées découvrent cette bourgade. Rois de Wurtenberg, de Belgique et du Portugal, princes russes, polonais et roumains, grands d’Espagne et Lords anglais donnent son « cachet » à Biarritz.

 

A la fin du siècle, la Belle Epoque ayant succédé au second Empire, ce sont les têtes couronnées de la République qui adoptent ce lieu de villégiature. Entre temps, la ville s’est ornée de  demeures aux styles variés et flamboyants. Les aristocrates anglais, dont les ancêtres ont découvert le lieu au début du siècle pendant les guerres napoléoniennes, s’y installent à la suite du prince de Galles, futur Edouard VII, qui réside dans l’ancienne résidence impériale, transformée en hôtel dès 1893: l’Hôtel du Palais. Ce sont les anglais qui donneront à Biarritz son premier golf, le golf du Phare et ses premiers concours hippiques. 

 

Aujourd’hui, Biarritz privilégie la qualité de vie pour asseoir son développement à ce nouveau tournant du siècle et renforcer son économie, fortement orientée vers le tourisme en misant sur de multiples activités hors saison et politique culturelle dynamique.

Si l’accent est mis sur le tourisme d’affaires c’est qu’il faut également compter sur les sports où Biarritz tient la vedette: le golf, le surf, le rugby, comme avec la thalassothérapie, sa riche tradition gastronomique et ses grands hôtels, sans oublier son casino. 

Développer l’économie et le tourisme, sans pour autant défigurer la ville, dont l’architecture flamboyante est unique en France: l’environnement est l’une des priorités de Biarritz, qui s’est dotée des d’une nouvelle politique d’urbanisme pour préserver ses plus beaux sites et son art de vivre. Biarritz est riche de n’avoir rien oublié, ni effacé. A bras ouverts, Biarritz déploie de multiples attraits pour accueillir ses nouveaux visiteurs.