Le putting

Le putter est un club à ne pas négliger pour le golfeur: de nombreux critères sont à étudier pour choisir. Découvrez nos conseils pour un bon putting.

Le putter est le club que l’on utilise particulièrement sur le green pour diriger la balle vers le trou. Le choix d’un putter se fait en fonction du mouvement du joueur et c’est le club le plus important du sac de golf. Il y a trois formes principales de putter : le blade ou classique, le semi-maillet ou le maillet.

 

Choisir son putter en fonction de son jeu

Si votre mouvement de putting est droit, en balancier, il faut choisir un putter « face balanced » c’est-à-dire un club qui va être parfaitement équilibré et qui reste toujours droit lors du coup (la ligne de reste parallèle au stance). Si vous puttez plutôt en décrivant un arc de cercle, il faut un putter dit en « talon-pointe ». Le poids est réparti sur l’avant et sur l’arrière ce qui permet au club de s’ouvrir naturellement lors de la montée et de se fermer lors de la frappe. Le putter blade est plus léger et permet de compenser plus facilement les erreurs de dosage. Le putter maillet est plus lourd et convient mieux à un mouvement de balancier.

Les putters particuliers

L’offset est un putter avec le manche est décalé vers l’avant de la tête du club. Les mains sont alors placées devant la balle et permettent une trajectoire plus droite. Les repères visuels sont pratiques lorsque l’on débute. Ils facilitent l’alignement de la balle et de l’objectif. La longueur du putter est essentielle et doit être adaptée à la taille du joueur.

Méthode de perfectionnement

Putter les yeux fermées est un moyen génial d’améliorer les sensations. A chaque fois, essayez de deviner à quelle distance a fini la balle. C’est le meilleur exercice pour apprendre à connaitre vos distances.

Un grip propre à chacun

On voit les pros tenir le putter de façons de très différentes, ce qui donne l’impression qu’il n’y a pas de grip idéal. L’essentiel, c’est d’être à l’aise, qu’il s’agisse du grip, de la posture, de la position des pieds ou de la balle. Le mouvement du putting est assez simple, car les mains ne parcourent pas plus d’une trentaine de centimètres de chaque coté. Les bras bougent moins, le corps presque pas et la tête pas du tout. Pour tenir le putter vous devez donc chercher la sensation, le confort et la décontraction.

 Pression des mains

putting

La pression du grip est capitale pour la qualité du coup, pour putting et pour l’ensemble des coups. En serrant trop fort le grip, vous faites travailler des muscles parasites, perturbant votre swing.
Sur une échelle de 1 à 10 , la pression doit être de 3-4. Une faible pression vous permet de fluidifier votre swing, donne plus de vitesse au club, et surtout d’avoir une meilleure maîtrise du coup.

 

Exercice de maitrise pour le putting

Centrage de la balle entre le talon et la pointe

OBJECTIF 

Permet d’avoir des contacts régulier.
Améliore la direction et la profondeur des coups.

A FAIRE

Essayez de jouer un parcours en faisant très attention au contact de balle…
L’orientation du corps provoque souvent une compensation qui entraîne le décentrage de la balle.
Si vous êtes en difficulté sur l’exercice, vérifiez vos alignements entre la balle, le putter et les yeux.

ASTUCE

L’orientation du corps est souvent la cause d’une compensation qui amène le désaxage de la balle.
Si vous peinez sur l’exercice, vérifiez vos alignements.

Savez vous que l’alignement de la face du club représente 90% de la direction de la balle ?

Transformer le maximum de petits putts, en contactant la balle au niveau de l’ équateur. De la sorte, vous ferez rouler la balle rapidement, sans à-coups et de façon linéaire.  L’astuce consiste à contacter la balle au moment de la remontée. Donc, vous positionnerez votre balle légèrement sur le talon gauche (pour un droitier).

La coordination 

 Il faut distinguer la coordination entre le mouvement rotatif des épaules et le balancement du club.

Souvent, sans s’en rendre compte, on joue seulement avec les bras, tout en oubliant la bascule des épaules. Provoquant, une différence entre ces deux points et donc un mauvais contact de balle accompagné d’une trajectoire non voulue. 

L’énergie doit circuler correctement et le joueur maîtriser la profondeur de ses putts.

Essayez de vous exercer à travailler cette coordination en face d’un miroir. Prenez une serviette que vous tiendrez sous vos 2 esselles, de sortes de maintenir la connexion entre vos bras et vos épaules. 

Le dosage

Prenez une douzaine de balles et entrainez vous à putter en vous focalisant sur l’amplitude et le rythme tout en figeant votre regard sur l’emplacement initiale des balles.

Essayer de prendre des distances différentes et travaillez votre amplitude.
Regardez le résultat seulement lorsque toutes sont jouées.

Dans la mesure où nous sommes privés du regard, nous allons améliorer la sensation du mouvement.

En savoir + sur lecondegolf.com

Parfait pour vous entrainer au putting chez vous ou dans votre bureau